Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.
J'accepte

Prendre soin de sa peau mature

Publié le : 22/04/2022 16:03:59
Catégories : Actualités

Prendre soin de sa peau mature

Comment prendre soin de sa peau mature ?

Connaître le fonctionnement physiologique de la peau à tout âge permet de mieux comprendre ses besoins, et d’y répondre avec des soins adaptés. 

Deux facteurs sont primordiaux dans le respect d’une peau mature :

.

.

.

Utiliser des produits d’hygiène adaptés au pH de la peau

Le pH de la peau est acide (autour de 5.5). Le pH de l’eau du robinet est autour de 8. Le contact prolongé avec l'eau et l'utilisation de savons souvent alcalins peuvent provoquer une sécheresse cutanée. Ils peuvent agresser les peaux fragilisées et altérer l'acidité naturelle de la peau, qui préserve des agressions extérieures.
Utiliser un produit proche du pH de la peau permet de mieux la protéger. À mesure que la peau vieillit, elle devient plus fine, plus fragile et prend plus de temps à guérir. Seuls des produits au pH neutre peuvent préserver les défenses de la peau et son équilibre.

.

.

.

Nourrir sa peau

Privée d’une production naturelle d’acide hyaluronique, une peau mature doit être hydratée. Après avoir utilisé des produits d’hygiène adaptés, les peaux matures ont besoin d’être nourries. Les produits d’hydratation, qu’ils soient destinés au corps ou au visage, doivent eux aussi respecter un pH identique à celui de la peau. Également préférez une crème ou lotion enrichie en vitamine E, car celle-ci favorisera l’hydratation pour les peaux sèches et sensibles et protègera l’épiderme de la peau. Les crèmes à base de vitamine C ou D sont également idéales pour stimuler l’épiderme. Enfin pour protéger la peau du visage, il est indispensable de choisir une crème comprenant des filtres UV qui protègent contre les méfaits du soleil.

.

.

Votre peau doit être propre et sèche avant toute hydratation.
Une surhydratation faciliterait le passage des irritants/microbes à travers la barrière cutanée, et pourrait provoquer une inflammation.